Delphine & Bobby

Delphine est belge d’origine polonaise juive. Bobby,lui, est irlandais. Je me doutais que ce mélange culturel donnerait un mariage original. Et je n’ai pas été déçu. Hormis par le temps qui n’était pas de la partie et qui a donc empêché que la cérémonie se déroule à l’extérieur.

Toute la journée, j’ai eu l’impression d’assister à un mariage comme j’en vois sur les sites de photographes américains ou anglais. La cérémonie s’est déroulée moitié en anglais, moitié en français avec deux « animateurs »; un prêtre anglophone et un ami de Delphine qui expliquait les traditions juives. J’ai beaucoup aimé l’originalité et la symbolique de cette cérémonie.

La salle était aussi pour quelque chose dans cette impression de dépaysement. Le château du Gravenhof est vraiment sublime. La verrière où s’est déroulé le vin d’honneur est parfaite pour un temps un peu plus frais. J’ai pu faire les photos à l’abri mais avec une lumière très agréable. Quant à la salle de réception, elle est très sobre mais la piste de danse en bois lui donne un cachet indéniable.

Afin que les invités n’aient pas le temps de s’ennuyer entre les plats, Delphine et Bobby avaient prévu quelques surprises. Deux danseurs juifs sont venus animer le début du repas. L’ambiance était lancée. Plus tard, ce sont des danseuses irlandaises qui ont fait résonner leurs talons sur le parquet. Difficile à photographier dans la pénombre ces danseuses montées sur ressort! Bref, un mariage « spectacle » comme je n’en avais encore jamais vu.

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

*

*

A r t i c l e s
T a g s
F a c e b o o k